Historique

C’est à la rentrée 1904 que l’école Saint Martin vit le jour.

Elle ne portait alors pas le nom de Saint Martin qu’elle emprunta par la suite à la paroisse devenant véritablement l’école paroissiale. A ses débuts, l’école comprenait un internat (fort peu chauffé, comme en témoignent les courriers  au dos de cartes postales de l’époque) et une seule classe.

Puis vint la création de l’école des filles, située Place Décurel à côté de l’ancienne mairie,  qui rejoindra l’école des garçons sur le site actuel formant ainsi « l’école privée mixte » qui comprenait alors 2 puis 4 classes dirigées par l’excellent Monsieur Routaboul. Les anciens nous en ont longuement relaté le souvenir, depuis son départ et retour de la guerre au fameux arrosoir en zinc rempli d’Antésite qui abreuvait les élèves lors de l’unique sortie annuelle.

Le 6 mars 2004, ce sont plus de 400 personnes : anciens et nouveaux inscrits et familiers de la famille saint Martin qui se sont retrouvés autour de notre cardinal Philippe Barbarin, pour une célébration Eucharistique riche et recueillie qui ouvrit les festivités  du centenaire.

Un centenaire bien arrosé (il plut toute la journée) mais cela n’entama pas le moral et la bonne humeur de chacun des participants qui purent retrouver de vieilles connaissances parmi enseignants élèves et parents.

L’après midi festif donna lieu à nombre d’activités : dictée sur l’histoire de Saint Martin, atelier d’écriture à la plume, musée de l’école, chorale et saynètes sur l’école d’autrefois, bouteilles et objets souvenir, partage du gâteau du centenaire réalisé au préalable par les petits pâtissiers de l’école et photos souvenir.

Ce fut une grande et riche journée appréciée de tous petits et grands. Beaucoup depuis ont souhaité pouvoir se retrouver et partager à nouveau  ensemble…

Qui sait, peut être verrons nous très prochainement pointer le jour de l’inauguration de « l’Amicale des anciens de Saint Martin ». Si vous faites partie de cette famille, nous vous invitons à nous contacter afin que nous réalisions ensemble cet espoir. (Nous manquons d’adresses !).

A bon entendeur et bonnes volontés…

Pour plus de renseignements n'hésitez pas à nous contacter